Voici donc la principale actualité du secteur de la formation professionnelle. Découvrez les articles qui ont retenu notre attention au cours de la semaine dernière au sujet de la formation professionnelle et continue !

Ce qu’il ne fallait pas manquer la semaine du 13 au 19 août : la nécessité d’une réflexion sur le mode d’évaluation en formation, les leviers pour booster l’apprentissage et l’intérêt de la méthode ADDIE en matière d’ingénierie de formation.

Bonne lecture!

L’évaluation en formation : un élément indispensable

Suite et fin du billet « Je voudrais une formation qui laisse des traces ». Concernant la co-responsabilité en matière d’évaluation, le travail de réflexion entre l’employeur et le prestataire nécessite une grande attention. En effet, il n’existe pas qu’un seul moyen d’évaluation. Il faut alors se poser les questions suivantes : que veut-on évaluer ? Par quels moyens ? Mais surtout, quels indicateurs (autre que le ROI pour l’entreprise) vont montrer que la formation a laissé des traces ?

En savoir plus sur l’évaluation en formation

Les neurosciences au service de la formation : quels atouts ?

Les études dans les neurosciences ont permis de mettre en évidence les différents mécanismes du cerveau. En nous éclairant sur le fonctionnement du cerveau, les neurosciences sont devenus un outil incontournable dans les formations professionnelles. Il devient alors possible d’augmenter la performance cérébrale d’un apprenant de multiples façons : maintenir son attention, susciter la motivation par des quizz participatifs, jouer sur la mémoire émotionnelle…

Tout savoir sur les neurosciences

Ingénierie de formation : zoom sur le modèle ADDIE

Parmi tous les modèles utilisés dans l’ingénierie de formation, nous nous penchons sur un des plus connus : le modèle ADDIE. Il s’agit d’un modèle de conception de dispositifs pédagogiques (utilisable aussi bien en présentiel qu’en distanciel) qui propose 5 étapes consécutives : Analyse, Design, Développement, Implantation et Évaluation. L’intérêt de cette méthode est que les premières évaluations permettent de corriger les éventuels défauts du dispositif et de l’optimiser. Le second intérêt, est qu’il n’impose pas de « principe pédagogique » mais donne une structure globale pour construire un dispositif.

Les détails sur le site sydologie.com

 

 

 

Vous ne voulez plus manquer nos publications à l’avenir ? Suivez-nous dès maintenant sur Twitter et LinkedIn !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *